Qu’est ce que le feu, l’éclat, la brillance d’une pierre ?

Posté Par : Olivier GIRAUD Dans : Découvrir le : vendredi, décembre 20, 2019 Commentaire : 0 Clic : 747

Qu’est ce que le feu, l’éclat, la brillance d’une pierre ?

 

Rappel : les parties essentielles d’une gemme

les parties essentielles d’une gemme

 

La brillance

 

La brillance est souvent confondue avec l’éclat mais elle fait référence en réalité à la transparence d’une gemme et influe donc sur son éclat.

Ainsi, seule une gemme transparente peut être considéré comme ayant de la brillance.

 

L’éclat

 

L'éclat se réfère à la quantité de lumière réfléchie par une gemme qui se traduit par un intense scintillement au travers des facettes, en particulier lorsque la gemme est déplacée d'avant en arrière devant une lumière.

 

Cette quantité dépend de l’indice de réfraction de la pierre et de la qualité de la taille de cette pierre.

 

Les gemmes possédant les indices de réfraction les plus élevés sont en premier lieu le diamant, le zircon, le sphène, le grenat démantoïde (vert), le grenat spessartite (orange) et almandin, le saphir et le rubis.

 

Exemple de grenat démantoïde taille coussin

Exemple de grenat démantoïde taille coussin

 

Ces gemmes sont habituellement taillées pour maximiser leur éclat en particulier par des tailles « brillant ».

 

La qualité de l’éclat dépend de la qualité de la taille, pour que la lumière soit parfaitement réfléchie vers l’œil qui regarde la pierre.

 

 La qualité de la taille d’une pierre - exemple

La qualité de la taille d’une pierre - exemple

 

Pour les gemmes ayant des indices de réfraction beaucoup plus faible, telles que la tourmaline, la topaze, le quartz, il est souvent plus judicieux de choisir une taille mettant en valeur la couleur plutôt que l'éclat.

 

Le feu

 

Le feu désigne les éclairs de lumière colorée qu’une gemme déploie sur sa surface lorsqu’elle est déplacée d'avant en arrière devant une lumière.

Cet arc-en-ciel de couleur correspond à la dispersion de la lumière. En clair, les rayons de lumière captés par la pierre se reflètent sur les différentes facettes de la gemme. Ceux qui repartent vers l’œil par la table (la partie plate supérieure de la pierre) apparaissent sous forme de lumière blanche tandis que les rayons sortant par les facettes biseautées de la couronne entourant la table sont décomposés comme au travers d’un prisme et divisés en différentes couleurs du spectre lumineux : rouge, orange, jaune, vert, bleu et violet.

 

Le feu est une caractéristique des pierres ayant un fort indice de réfraction en premier lieu le diamant mais aussi le grenat démantoïde, le sphène et le zircon et dans une moindre mesure le saphir (et donc rubis), les grenats.

Le diamant est réputé pour cette qualité. Plus le diamant est blanc (à partir de H jusqu’à D), plus l'effet de dispersion de la lumière est important.

Les diamants colorés sont magnifiques mais ils n'auront probablement pas les mêmes propriétés de feu que les pierres plus blanches. Il en va de même pour les autres gemmes colorées telles que les saphirs, les rubis, les grenats, les sphènes et les zircons colorés.

 

Le feu dépend de la qualité de la taille de la pierre. La pierre doit être parfaitement facettée. Plus la taille est de qualité, plus la pierre émettra, par dispersion, une large gamme de couleurs.

 

 Le feu du diamant

Le feu du diamant

Commentaires