Qu’est-ce qu’une inclusion ?

Posté Par : Olivier GIRAUD Dans : Découvrir le : dimanche, juin 10, 2018 Commentaire : 0 Clic : 335

Qu’est-ce qu’une inclusion ?

Le terme inclusion est utilisé en gemmologie pour la description de certaines particularités d’une pierre précieuse (gemme) liées notamment à sa pureté ou sa clarté.

La formation des pierres précieuses/les gemmes (minérales) par cristallisation est sujette, en particulier dans la nature, à de nombreux aléas qui conduisent soit à englober des corps étrangers solides, liquides ou gazeux, soit à générer des « accidents » lors des différentes phases de sa formation.

Ces accidents et éléments étrangers sont désignés sous le terme : inclusions.

Les inclusions : atouts ou défauts ?

Les inclusions seront de nature différente si la pierre est naturelle ou synthétique.

Ces inclusions donnent souvent des indices précis des conditions de formation de la pierre et donc de son origine. Elles en constituent une caractéristique d’identification.

Les inclusions ne doivent pas être vu comme des défauts car elles n’altèrent pas toujours la qualité de la pierre.

Les inclusions peuvent même donner une « personnalité » unique à la pierre et dans certains cas, lui conférer des caractéristiques spéciales (voir l’article Choisir une pierre précieuse originale) surprenantes, telles que le chatoiement, l’astérisme (pierres étoilées), les soies…

Toutefois, il arrive aussi que ces inclusions altèrent les propriétés optiques de la pierre et notamment sa clarté, sa brillance, même sa couleur. Elles peuvent également fragiliser la pierre. Dans ce cas le prix de la pierre sera impacté. Voir par exemple, les informations concernant la clarté dans l’article « Comment choisir un diamant » ou dans l’article « Comment choisir une pierre précieuse ».

Chaque espèce de pierre renferme ainsi des inclusions qui lui sont propres.

 

Quelques exemples d’inclusion :

·         Les corps étrangers peuvent être des cristaux, des liquides et du gaz emprisonnés dans une ou plusieurs cavités de la pierre. Les imitations de pierres en verre contiennent souvent de petites bulles d’air rondes, ce qui permet de les confondre.

Inclusions de bulles

Exemple d'inclusions de bulles

·         Dans l’ambre, il existe même des inclusions organiques (des insectes ou des fragments de plantes par exemple).

Inclusions organiques dont un insecte de l'ambre

Exemple d'inclusions organiques dans de l'ambre

·         Des aiguilles de rutile (c’est un minéral) qui provoquent l’astérisme (présence d’une étoile sur la pierre).

Saphir étoilé du à la présence d'aiguille de rutile

Exemple de saphir étoilé du à la présence d'aiguilles de rutile

·         Des fissures.

·         Des traces de fusion.

·         Des zones courbes caractéristiques de certaines pierres synthétiques.

Inclusion zone courbe et bulles

Exemple de zone courbe (et de bulle) dans un rubis synthétique

NB : Si certaines de ses inclusions sont facilement visibles (cela dépend de la pierre observée), vous munir d’une loupe x10 vous facilitera leur observation.

 

Traitement des inclusions

Certaines inclusions peuvent être atténuées voir parfois supprimées par certains traitements : chauffage, imprégnation d’huile ou de résine… Dans ce cas, le vendeur devra vous l’indiquer. Ces traitements sont souvent spécifiques à la nature de la pierre.

 

Bibliographie

NB : une partie des éléments décrit ici sont issus de l’excellent « Guide Delachaux – Pierres précieuses, fines et ornementales – Walter Schumann ». Si vous êtes très intéressé, voir passionné, par les gemmes et que vous souhaitez de plus amples informations, je vous le conseille vivement !

Commentaires

Laissez votre commentaire